•  

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

    Il ne fait pas très beau, on se croirait aux vacances de la Toussaint ...

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

    Retour studieux au chaud

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

    le petit dej entre cousines

    Espace jeu de SAINT AUBIN DU CORMIER

     


    4 commentaires
  •  

     

    Que la fete commence !

    Pour l'occasion et pour le retour des australiens nous avions réuni toute la famille et presque tous avaient répondu au rendez-vous pour un repas au restaurant dans un cadre magnifique à Pen Bron à la Turballe, mais malheureusement il faisait très froid

     

    Que la fete commence !

     

     

    Que la fete commence !

     

     

     

    Que la fete commence !

    Une grande chasse aux oeufs a eu lieu dans le jardin à l'issue du repas

     

    Que la fete commence !

     

     

    Que la fete commence !

     

     

    Que la fete commence !

     

     

    Que la fete commence !

    La table des enfants, ce n'est pas du "rosé" mais de la grenadine !!!!

     

     

    Que la fete commence !

     

     

    Que la fete commence !Que la fete commence !

     

    Que la fete commence !

     

    Que la fete commence !Que la fete commence !

     

    Que la fete commence !

     

    Que la fete commence !


    2 commentaires
  •  

     C'était l'anniversaire de Mamé Annie et toute la famille était là, meme les cousines d'Australie, c'était chouette

    (70 ans quand meme, mais pas 70 Bougies sur le gateau !)

     

     

    L'anniversaire de Mamé Annie

    L'anniversaire de Mamé Annie

    Mon fils et mes 4 poulettes

     

     

    L'anniversire de Mamé Annie

     

    L'anniversaire de Mamé Annie

     

    L'anniversaire de Mamé Annie

     

    L'anniversaire de Mamé AnnieL'anniversaire de Mamé Annie

     

    L'anniversaire de Mamé AnnieL'anniversaire de Mamé Annie

     


    3 commentaires
  •  5 astuces toutes bêtes pour faire de meilleures gaufres

     

     

     

      Croustillantes et dorées à souhait, les gaufres ont toujours fait le plaisir des petits comme des grands. Accompagnées de chocolat ou de sucre glace, c’est un petit bonheur régressif qui provoque une onde de bonheur intense dans les papilles.

    Et si c’est le goûter idéal des dimanches après-midi pluvieux, on les aime aussi garnies de salé pour un repas original. En plus, nul besoin de se casser la tête, car du fromage et du persil, du jambon et des champignons ou des petits légumes suffiront à leur donner de la dimension. Bref, les gaufres sont une source intarissable de plaisir à table.

     

    Ingrédients

    / pour 4 personnes

    Réalisation

    • Difficulté
    • Préparation
    • Cuisson
    • Repos
    • Temps Total
    • Facile
    • 10 mn 
    • 40 mn
    • 15 mn
    • 1 h 05 mn

     

     

     


     

    Préparation

        1. 1 Battre les oeufs en omelette jusqu'à consistance mousseuse.
        2. 2 Incorporer les autres ingrédients et battre jusqu'à consistance lisse.
        3. 3 Laisser reposer un quart d'heure.
    Pour finir
    Passer
          à la cuisson avec un
    appareil
        à gaufres.
     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici 5 secrets de cuisine pour les réussir à la perfection.

     

    1) Pour qu’elles aient une meilleure texture gaufres/

    Les gaufres toutes molles, très peu pour vous ? Dans ce cas, il faut diminuer la dose de lait qui apporte toute l’onctuosité à la préparation. En effet, ajouter moins de lait gardera une texture fondante tout en donnant du croquant à la partie externe ! Du coup, vous pouvez remplacer une partie du lait par de l’eau ou de la bière. Sinon, pensez à monter les blancs en neige avant de les incorporer au reste des ingrédients pour obtenir une texture plus aérienne et donc légère en bouche.

     

    2) Pour des gaufres qui manquent d’épaisseur gaufres.

    Si vous trouvez vos gaufres un peu plates, c’est sans doute parce que vous avez oublié de laisser reposer la pâte une heure avant la cuisson ! Aussi, comptez un sachet de levure pour 500 g de farine. C’est LE coup de pouce à ne pas négliger pour plus d’épaisseur.

     

     

    3) Mettez l’accent sur le goût pour des gaufres plus délicieuses encore gaufre fruitée dits : 

    En cuisine, avoir des préparations plus savoureuses ne tient pas à grand-chose. Ici, vous pouvez ajouter des épices à la pâte comme la cannelle ou de la vanille. Par ailleurs, vous pouvez essayer le citron (jus ou zestes) pour la légèreté et l’acidité douce. Aussi, la fleur d’oranger ou la goutte de rhum peuvent apporter un petit plus. Pour les accompagnements, pensez à varier ! Tout est permis : miel, sirop d’érable, confiture de lait ou de fruits, glaces, fruits rouges ou de saison, menthe, mangue caramélisée, banane revenue à la poêle dans un peu de beurre…

     

     

    4) Pour une cuisson réussie à tous les coups gaufres/

    Tout d’abord, veillez à huiler légèrement l’appareil et à le préchauffer suffisamment. Puis comptez environ trois minutes de cuisson par gaufre. C’est simple :

    si elles laissent échapper de la vapeur, elles sont prêtes. Ensuite, vous pourrez les manipuler sans les casser en utilisant une fourchette à pic. Oui, la même que celle du barbecue !

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

    La ville de Mandelieu-La Napoule, dans les Alpes-Maritimes, est la capitale internationale du mimosa. Depuis 1931, on l’y célèbre d’ailleurs tous les ans, au mois de février lors d’une grande fête populaire qui dure 10 jours.
     
    Le mimosa fut importé en France sur la côte méditerranéenne depuis l’Australie au début du XIXème siècle par le grand explorateur James Cook. L’arbuste s’adapta alors formidablement à son nouvel environnement, appréciant le climat ensoleillé et les gelées peu fréquentes de la Côte d’Azur. Il prit ainsi racines dans les massifs de l’Estérel et du Tanneron. Les aristocrates européens furent les premiers à en orner leurs jardins.

     

    Mais l’histoire du mimosa est jalonnée d’embûches, et la première grande catastrophe arriva le 13 février 1929, par le gel et la neige. Alors deux ans plus tard, pour fêter la renaissance du mimosa et la persévérance de ses producteurs, la première Fête du Mimosa fit son apparition à Mandelieu-La Napoule, le 16 février 1931. Sa culture mobilise aujourd’hui une centaine de mimosistes locaux, et plus de 8 millions de bouquets sont expédiés chaque année à travers le monde.

    Comparé au soleil, le mimosa symbolise la magnificence, l’élégance, la tendresse et délivre un message d’amitié.

    Le mimosa ne se contente pas d’être l’arbuste décoratif du début de l’année, il est également exploité pour ses essences, et a contribué au même titre que la rose à l’essor de la ville de Grasse au XIXe siècle. Le mimosa entre ainsi dans la composition de parfums renommés, comme Amarige de Givenchy ou Paris d’Yves-Saint-Laurent. On trouve autour de Grasse de nombreuses plantations, et le célèbre arbuste a même marqué de son sceau le nom d’une ville de la région : Bormes-les-Mimosas. La Côte Atlantique n’est pas en reste : la douceur climatique de l’île de Noirmoutier permet de faire fleurir abondamment le mimosa, à tel point qu’on surnomme le lieu l’« île aux mimosas » !

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

    Mimosa et sable d'Australie

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

     

    Le mimosa sur les chemins de Bretagne

    « Le nouvel an chinois, l'année du cochon - Le lucky bambou

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires